Archives par mois de publication: janvier 2020

Ils ne savent pas qu’ils se suicident.

Il y a une source de richesse inouïe.

Elle est partout disponible. Souvent gratuitement.

Qui, quoi ?

La connaissance.

Un matin, un ami qui vient d’obtenir son diplôme universitaire, me dit son soulagement : enfin il en a terminé avec les études !

Tu te trompes, dis-je, ça ne fait que commencer…
… si tu veux progresser, t’épanouir, t’enrichir (et pas que financièrement).

Arrêter d’emmagasiner du savoir, arrêter de se former, arrêter d’apprendre, c’est se suicider.

Et je ne compte plus les morts-vivants autour de moi.

Ils n’ont pas le temps, affirment-ils. Mais ils l’ont en abondance pour des futilités :

Lire non.
Légumer devant un une bouse télévisuelle, oui.

Investir dans un séminaire. Non.
Passer une semaine à Las Vegas, oui.

Authentique : je relance un client qui me doit 2500€ depuis… 18 mois !
Sa réponse : « Tu me gâches ma semaine de vacances à Las Vegas. »
Pathétique.

Mon apprentissage ici : cesser d’être trop gentil, trop doux, trop mou.

« Grandis-toi » me dit Delphine, ma prof d’équitation, quand je suis au trot enlevé (Le trot est une allure rapide ; le cavalier s’assoit un temps sur 2).

A mon tour de vous le proposer : Grandissez-vous. Développez-vous. Elevez-vous.

 

2 ultimes conseils :

 

1 – Dès que vous avez appris quelque chose de nouveau, enseignez-le. C’est noble, cela vous grandit aussi… et vous permet d’avoir une connaissance active plutôt que passive.

La différence ?

Si vous pouvez chanter en même temps que votre chanteur préféré, mais qu’une fois la radio arrêtée, vous l’êtes aussi…la connaissance est passive.

Si vous pouvez chanter seul, elle est active.

 

2 – Ecoutez la voix de Nietzsche qui nous rappelle que La question essentielle n’est pas « Que sais-je ? » mais « Que vais-je faire de ce que je sais ? »

Alors agissez, appliquez TOUT DE SUITE.

 

A vous de jouer, à vous de Voler, avec les Aigles.

https://eagleacademy.be/par-ou-commencer/

 

 

[Formation] « Comment améliorer mon efficacité commerciale et vendre plus, plus vite et plus cher ? »

Il y a un an et demi, j’ai demandé à Romain Bouvet s’il était d’accord de créer, avec moi, un programme littéralement révolutionnaire : l’Executive Master en Neuromarketing (EMN) !

Le 3e module de l’EMN est consacré EXCLUSIVEMENT au script de vente parfait.
Il aura lieu les 10, 11 et 12 juin prochains au Petit Versailles, à Gosselies.

Voici ce qu’en dit Romain. Chaque mot est de lui.

« Vous trouverez dans cette FormACTION des réponses concrètes à la question suivante : comment améliorer mon efficacité commerciale et vendre plus, plus vite et plus cher ? »

Dans ce programme, vous allez apprendre à maîtriser les meilleures techniques scientifiques appliquées à l’entretien de vente.

La vente est un art qui s’apprend. Il s’agit de persuader votre client que vous avez la solution à son problème. Lorsque le travail est bien fait, on remporte le contrat. Pendant 2 ans, j’ai codirigé le premier programme de recherche en France sur l’entretien de vente. Notre équipe avait pour objectif d’établir un état de l’art de la littérature scientifique et d’expérimenter un script de vente en situation de terrain avec des commerciaux expérimentés. Nous avons filmé les entretiens, mais surtout nous avons utilisé des outils issus du neuromarketing comme l’Eye-tracking et le Facial Coding pour observer les réponses inconscientes des clients.

L’objectif de notre mission était de répondre à cette question : quelles sont les meilleures techniques qui permettent de conclure une vente ?

Cette FormACTION constitue la réponse.

Au fil des sessions, vous découvrirez un script de vente construit à partir des connaissances issues des neurosciences et de la psychologie expérimentale. Les techniques que vous allez apprendre ne sont pas le fruit d’années d’expérience, mais d’un long travail qui s’appuie sur plus de 1200 recherches scientifiques internationales et une application rigoureuse sur le terrain auprès de commerciaux expérimentés.

Si vous respectez cette méthode, l’augmentation de votre chiffre d’affaires est assurée.

Pourquoi cette FormACTION ?

La vente est le nerf de la guerre et l’avenir de votre entreprise dépend de votre capacité à vendre vos offres. Et plus encore lorsque les produits et services se ressemblent : le succès de l’entreprise repose UNIQUEMENT sur le talent de ses commerciaux.

C’est pour cette raison que vous devez augmenter votre capacité à vendre. Malheureusement, il est difficile de trouver des ouvrages ou des formations sérieux. La plupart s’appuient sur des années d’expérience individuelle ou des formations américaines qui ne sont pas transposables au marché européen.

 

Cette FormACTION est-elle pour vous ?

Cette FormACTION est destinée aux commerciaux et aux entrepreneurs qui mènent des entretiens de vente téléphoniques ou en face à face pour conclure leur vente.

Elle ne convient pas à ce type de vente :

  • La vente en magasin physique.
  • La vente de produits événementiels (exemple: alcool).
  • Elle ne convient pas aux débutants qui n’ont jamais réalisé d’entretien de vente.

Elle convient parfaitement :

  • Aux entrepreneurs
  • Aux commerciaux

La FormACTION se focalise sur cet objectif : comment persuader le client d’acheter votre offre !

Vous n’allez pas apprendre les bases de la vente dont la prise de rendez-vous, l’écoute active, et les règles de base comme : sourire, dire « bonjour », soigner sa tenue, préparer un devis, ou la relation commerciale.

A la fin de cette FormACTION, vous maîtriserez les compétences suivantes :

Vous serez capable :

  • De comprendre la psychologie humaine, notamment celle de vos clients.
  • De donner envie d’acheter vos produits et services grâce à l’effet « Waouh. »
  • D’annoncer de façon élégante votre offre en jouant sur les émotions.
  • De donner vos tarifs sans éveiller “l’effet trop cher.”
  • De surmonter l’ensemble des objections et conclure avec succès.

A chaque session, nous avancerons pas à pas dans l’écriture de votre script de vente. Vous repartirez avec un document complet que vous pourrez partager et améliorer au fils du temps.

 

Voici le programme complet :

Les grandes révolutions scientifiques (journée 1)

Nous abordons la formation par une partie théorique. Cette session passionne les participants car nous allons voir comment les neurosciences révolutionnent la psychologie des acheteurs et notre façon de mener une conversation avec nos clients. Objectif : vous serez capable d’intégrer les grandes révolutions issues des neurosciences à votre pratique de la vente.

  • Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau des clients ?
  • Pourquoi et comment inclure les émotions dans votre entretien de vente ?
  • Comment communiquer au cerveau primitif de vos clients en suivant une méthode simple ?

Générer une neuro-connexion (journée 1)

Nous allons commencer par étudier les grandes étapes du script de vente selon l’analyse des réponses cérébrales, biométriques et comportementales. Vous allez apprendre comment générer de la confiance en quelques secondes et débuter votre entretien dans les meilleures conditions.

  • Les 3 grandes étapes de l’entretien de vente selon les neurosciences.
  • Comment inhiber la triple menace psychologique et éviter de donner une mauvaise impression.
  • Les bonnes postures non verbales (et celles qui sont inutiles).

La méthode insight pour générer un effet « Waouh » (journée 1 et 2)

Vous avez acquis la confiance de votre client. Nous allons voir la première partie du script de vente parfait. Votre objectif est de vous différencier de vos concurrents.
Pour cela, vous devez produire chez vos clients un effet « Waouh » qui va générer une forme d’excitation qui active l’envie d’acheter. Cette méthode a été élaborée en laboratoire et sur le terrain.

  • Comment identifier les douleurs profondes de vos clients avec les bonnes questions ?
  • Les 3 étapes pour produire un choc émotionnel qui active une excitation chez vos clients.
  • Les piliers de l’argumentation persuasive selon les études des psychologues.

La présentation parfaite de votre offre (journée 2)

Dans cette session, nous allons voir la deuxième partie du script de vente. Vous saurez comment proposer votre offre de façon élégante et comment activer une nouvelle excitation pour favoriser l’impulsion d’achat et diminuer l’impact du prix.

  • Comment proposer votre offre de façon élégante.
  • La technique du contraste pour rendre votre offre irrésistible.
  • Comment utiliser l’histoire pour activer des émotions profondes.

La présentation parfaite de vos tarifs (journée 3)

Présenter les tarifs est souvent un moment difficile pour les commerciaux. Toutefois, après cette session, vous allez vous rendre compte que c’est le moment le plus tranquille. L’ensemble des techniques a été évalué en laboratoire et sur le terrain.

  • Les 5 règles que vous devez absolument respecter lorsque vous présentez vos tarifs.
  • Les techniques avancées pour annoncer votre prix sans activer “l’effet trop cher”.
  • Les mots que vous devez éviter et ceux que vous devez utiliser (vous pourrez recopier des textes parfaits).

Surmonter les objections (journée 3)

Pendant très longtemps, les objections ont été traitées comme des objections rationnelles. Le traitement des objections a fait l’enjeu de nombreuses recherches que vous allez découvrir. Vous allez apprendre les meilleures techniques pour répondre aux objections de vos clients.

  • Distinguer les objections explicites et implicites et les gérer.
  • La technique du looping pour gérer les objections de façon élégante.
  • La technique du recadrage psychologique des objections. »

 

Si vous vous retrouvez dans ce que décrit Romain,
Si vous voulez passer un cap dans votre efficacité commerciale…
Déposez votre candidature en cliquant ici :
https://eagleacademy.be/emn-candidature

Bon Vol avec les Aigles !

 

Scandaleux !

 

« C’est scandaleux ! »


Ce sont les derniers mots d’un certain O.W. dans son commentaire sous l’une de mes pubs.

Objectif de ladite pub : proposer la conférence
« Travailler moins et gagner plus : baguette magique ou simple logique ? »

Qu’est-ce qui le choque ?

  1. Mettre ses concurrents hors-jeu.
  2. Vendre plus.
  3. Vendre plus cher.


Je peux le comprendre… sauf si l’on décortique ces 3 éléments :

1. Mettre ses concurrents hors-jeu = offrir au marché quelque chose qu’absolument personne n’offre encore. Être UNIQUE. Être DISRUPTIF. Le terme est à la mode. Il signifie simplement que l’on change profondément ce qui existe.


2. Vendre plus = une offre unique bien ciblée attire plus de clients. Tous les clients qui, jusqu’alors, ne trouvaient pas chaussure à leur pied.


3. Vendre plus cher = avant tout proposer une valeur inouïe au marché,
et je pèse ces 2 mots : valeur inouïe! Qui se plaindrait de payer plusieurs milliers d’Euros pour voyager en avion en première classe et traverser l’Atlantique dans un lit plutôt que risquant une phlébite, la tête balançant vers l’avant à chaque endormissement?

 

Bref : ce qui choque O.W., ce sont les fondations de la Stratégie Océan Bleu, LE graal du marketeur.

Le mardi 11 février, à Casteau près de Mons, je vous expliquerai ces fondations.

Je vous donnerai aussi les clés essentielles pour travailler beaucoup moins.
Plus exactement : pour ne pas ou ne plus vous éparpiller, mais vous focaliser comme un laser.

Ce sera au Casteau Resort à 18h30.

L’endroit est extrêmement facile d’accès, tout proche de l’autoroute. Il y a un vaste parking.

Et dès après la conférence, nous partagerons de délicieux sandwiches ????

Je tiens aussi à rassurer O.W., voire à vous rassurer vous : se doter d’une stratégie performante,
sortir du lot, ne fait pas du marketeur une personne sans cœur, égoïste, égocentrée.

Bien au contraire.

Celui qui détient un talent et ne l’exploite pas… en prive toute la communauté. 

Si vous voulez découvrir une double voie (travailler moins et gagner plus) pour magnifier le vôtre de talent, venez : https://eagleacademy.be/conference-eagle-academy

Bon Vol avec les Aigles.

 

 

Etes-vous un petit poisson dans l’océan ou un gros poisson dans un bocal ?

 

Si, dans votre activité d’indépendant ou de chef d’entreprise, vous avez la sensation désagréable de vider, avec une cuiller, l’eau qui s’engouffre dans le bateau.

Si vos concurrents sont comme des ronces qui s’accrochent à vos pantalons.

Si vos marges sont serrées…

… Il est URGENT d’investir en VOUS. De devenir un AS du marketing, un AS de la vente.

Vous avez sûrement une expertise métier, mais avez-vous une expertise marché ?

Car le mot « marketing » vient de « market », qui signifie « marché ».

Le marketing, ça s’apprend, comme le judo, le mandarin ou la cuisine moléculaire.

En 2012, j’ai créé « Marketing Mastery : Destination Profits ! » pour les indépendants, les TPE et les PME.

J’étais frustré de voir autant d’entrepreneurs transpirer à grosses gouttes pour une raison aussi simple que stupide : la MECONNAISSANCE.

La méconnaissance des fondamentaux du marketing et de la vente.

Quand j’anime une conférence ou une FormACTION (toutes les formations de la Eagle Academy sont résolument orientées vers l’ACTION),
Je pose quelques questions-clés.

Notamment :

 – Qui connaît son avatar ou client idéal ?  La plupart n’ont pas de réponse…

 – Qui possède un auto-répondeur ?  La plupart ignorent ce qu’est un auto-répondeur…

 – Qui sait comment fonctionne le cerveau de son client ?  La plupart n’en savent rien…

 – Vaut-il mieux être un petit poisson dans l’océan ou un gros poisson dans un bocal ?  La plupart répondent mal à cette question…


Je m’arrête là.

Et vous ? Qui est votre avatar ? Votre auto-répondeur est-il en place ? Savez-vous que le cerveau de votre client (le nôtre aussi ???? ) fonctionne en mode Système 1 (vitesse de pensée rapide qui ne coûte pas d’énergie) et Système 2 (vitesse de pensée lente qui en exige beaucoup) ?

Et vous, êtes-vous un petit poisson dans l’océan ou un gros poisson dans un bocal ?

Et quelle est la position la plus enviable ?

Réponse : le bocal pardi !

En marketing, surtout pour les TPE et PME, plus la niche est étroite, plus vous pouvez en devenir le leader.

Et le leader a plus de clients. Le leader a donc des coûts plus bas.
Le leader pratique des prix plus élevés. Le leader a donc des marges plus grandes.

Depuis 2012, disais-je, j’anime plusieurs fois par an un programme unique
dont la promesse est double :
« Diminuez votre temps de travail par deux et doublez vos ventes ! »

Les clients, les Aigles, viennent de toutes les régions du pays, parfois de France,
et de tous les secteurs, même de l’industrie.

Pourquoi ?

Parce que les modes de fonctionnement des marchés diffèrent, mais le cerveau de votre avatar fonctionne comme le cerveau de tous les autres avatars.
Parce que le marketing repose sur des principes.
Des principes qui défient les ans.

Les techniques changent, les principes… non.

Fin janvier, Marketing Mastery : Destination Profits ! (MMDP) rouvre ses portes
à Namur (Loyers) et Tournai (Kain).
En mars, à Mons (Casteau).

Je l’ai construit en me demandant comment mes clients pourraient obtenir de vrais résultats.

Et j’ai peaufiné une formule :

  • Une journée de FormACTION par mois pendant 10 mois, pour offrir du temps de mise en place entre les sessions : chaque mois, chacun se fixe un objectif précis pour le mois suivant. L’idée est d’avancer pas à pas, sans charger la barque, à son rythme.
  • En plus des FormACTIONS en présentiel, je donne accès à 10 bonus de très haute valeur, sur des thèmes spécifiques comme la productivité, le positionnement, l’art subtil d’inverser les rapports de force pour que votre client vous supplie d’acheter, etc.
  • Nous créons des Eagle Teams afin que les Aigles se retrouvent entre les journées de FormACTION et travaillent ensemble, s’élèvent les uns les autres. De nombreuses Eagle Teams durent bien plus longtemps que les 10 mois de MMDP !
  • Toutes les journées de FormACTION ont été filmées. Si donc vous ratez une séance, vous avez 3 options :

              1. Demander aux membres de votre Eagle Team de vous expliquer la matière.

              2. Visionner la journée de FormACTION quand vous le souhaitez.

              3. La suivre dans une autre ville et rencontrer ainsi de nouveaux Aigles !

  • Vous faites partie d’un groupe privé sur Facebook, Eagle Academy : le réseau, où vous pouvez poursuivre les échanges, les partages.
  • Tous les lieux choisis pour accueillir MMDP le sont pour un confort optimal : des salles spacieuses, lumineuses… et très faciles d’accès : proche d’une autoroute et avec vaste parking.


Enfin, vous pouvez tester le concept lors de la 1ère journée.
S’il ne vous convient pas, vous aurez testé. Vous ne réglez rien.

Des centaines d’entrepreneurs ont suivi MMDP. En novembre, 60 personnes
se sont inscrites à Namur. Nous avons d’ailleurs dû créer 2 groupes.
21 sont inscrites à Tournai.

Et vous ?

Si votre activité plafonne ou s’essouffle, ou si vous sentez que vous avez un gros potentiel inexploité, que 400 chevaux sommeillent sous votre capot mais que vous ne dépassez pas les 40, que vous roulez avec le frein à main…
… rejoignez Marketing Mastery : Destination Profits !

Surtout, n’hésitez pas à m’écrire à fabian@eagleacademy.be

ou à me téléphoner au 00 32 (0) 475 24 99 67.

Nous parlerons de votre situation, de vos objectifs, de vos ambitions.
Nous vérifierons que MMDP est le meilleur choix pour vous !

Au vif plaisir de Voler, Très Haut, ensemble.

Adieu les To-Do listes

 

Sud Radio, la Minute du Coach.

 

Pablo :  Bonjour Fabian.

Fabian :  Bonjour Pablo.

Fabian, formActeur, chanteur, détricoteur aussi.
Souvent il vient casser mes arguments.
Alors aujourd’hui, adieu ou à bas les “To-Do List”.
Je m’accroche à mes “To-Do list”, tous les jours.

Je me suis accroché longtemps aux To-Do list mais plus j’avance, plus je suis inspiré par la loi de Pareto que j’ai déjà évoquée ici même.
Cette loi qui nous dit que 20% de nos efforts donnent 80 % de nos résultats
On peut aller beaucoup plus loin, on peut “parétiser” Pareto et se dire que 4% des efforts donnent 96% des résultats.
Donc on peut aller très loin et toujours chercher à être d’une efficience extrême.
L’efficience étant, pour rappel, la capacité d’en faire beaucoup avec peu.
Est-ce que je suis capable de fournir un petit effort qui va générer un gros résultat ?
Quand on est imbibé de ce type de pensée et que ça se transforme en pratique, alors on dit “À bas les To-Do list.”
Pourquoi ? Pour quelles raisons ?
Ça a des côtés intéressants les To-Do list. J’ai une cliente, par exemple, qui m’expliquait récemment que pour elle, chaque fois qu’elle barre un élément de sa liste, puisqu’elle a accompli la tâche…

C’est jouissif ?

Voilà, elle parlait d’orgasme. Un orgasme pas très cher, j’en conviens. Il faut probablement avoir pas mal de sous-vêtements avec soi pendant la journée. Trêve de plaisanteries salaces.
L’idée est plutôt, toujours en visant l’essentiel, en cherchant à devenir quelqu’un d’extrêmement efficient et donc aussi extrêmement efficace, non pas d’écrire une série de choses à faire mais une seule chose à faire.
Cette chose, cette tâche, cette action, cette mission qui va générer un énorme retour sur investissement.
Et tant qu’elle n’est pas accomplie, il n’y a pas de salut.
Alors vous deviendrez quelqu’un d’extraordinairement efficient.
Être un aigle, c’est ça.

 

 

Faut-il écouter ou entendre ?

 

Sud Radio, la Minute du Coach.

 

Pablo :  Fabian, bonjour, bienvenue.

Fabian :  Bonjour Pablo.

C’est l’heure de la Minute du Coach, sur Sud Radio.
Alors faut-il écouter ou entendre ?
Quelle est la différence ? Existe-t-il une nuance ?

Oui, plus qu’une nuance, beaucoup plus qu’une nuance.
Entendre, c’est un processus mental involontaire, centré sur des sons.
J’entends le bruit du ventilateur, par exemple. J’entends les oiseaux chanter. J’entends le bruit de la circulation.
Écouter, c’est un processus mental volontaire centré sur le sens et la compréhension.
Contrairement au seul fait d’entendre, écouter va demander beaucoup d’énergie, beaucoup de concentration.
C’est exigeant d’écouter.
Pour l’info, l’écoute, c’est le premier sens.
Quand vous êtes dans le ventre de votre mère, le premier son que vous entendez. c’est son coeur. Vous ne voyez pas encore mais vous entendez le coeur de votre mère.
Ce que je trouve intéressant, dans ce qui est beaucoup plus, je le disais, qu’une nuance, c’est que probablement nous entendons énormément, tout le temps, mais nous écoutons peu.
Est-ce qu’il t’est déjà arrivé, Pablo, de raconter une histoire un groupe d’amis : “Voilà, le week-end dernier, j’étais à la mer …” et puis soudain, quelqu’un t’interrompt et dit : “Ça c’est marrant, moi aussi j’y étais, on a fait un truc incroyable, on a mangé, etc …”
Tu te fais littéralement tacler et la personne reprend la conversation à son compte. Ça t’est déjà arrivé ?

Oui, bien sûr.

Peut-être nous est-il arrivé à tous les deux d’être celui qui interrompt et qui va dire “je” au lieu de se taire et d’attendre.
Rien que de penser à ta propre histoire alors que l’autre est en train de raconter la sienne, c’est déjà ne pas écouter.
À cet égard, il y a un truc intéressant. Tu es en train de t’exprimer et tu observes que la bouche de l’autre s’ouvre…
Tu sais déjà qui ne t’écoute plus.
Il n’attend qu’une chose, c’est le moment de la brèche où il va pouvoir s’engouffrer et t’interrompre.
Je m’adresse en réalité à toutes les personnes qui ont envie d’interrompre et qui ont envie de couper et je leur dis :
“Coupez les coupures.”
“Astreignez-vous à ne pas couper l’autre.”
Sauf s’il a la logorrhée. La logorrhée, c’est la diarrhée verbale. Il y a des gens qui ont la diarrhée verbale. À un moment donné, il faut bien les interrompre sinon on ne s’en sort pas et on étouffe.
Mais le plus souvent, ce n’est pas de ça dont il s’agit.
Le plus souvent, on ne pense tellement qu’à soi qu’on a un énorme mal à se mettre à la disposition, à se rendre disponible pour l’autre et à chasser gentiment, élégamment, les pensées qui viennent nous envahir et qui nous empêchent d’être disponible.
Quand vous avez envie de dire “je”, contournez l’obstacle et dites plutôt “tu” ou “vous” ou “nous”.
Mais évitez de trop “iconogiser”, si vous avez compris ce verbe que je viens d’inventer.
Apprenez à vous mettre à la disposition de l’autre avec un grand A.
À l’écouter vraiment, de façon authentique.
À l’écouter, je l’ai déjà dit ici même, non pas pour répondre mais pour le comprendre.

 

 

Êtes-vous une personne profonde ou superficielle ?

Je ne devrais pas vous écrire ce que je vous écris et encore moins comme je vous l’écris.
Ce n’est pas « vendeur ».

Un bon marketeur, un bon copywriter (celui qui rédige pour vendre) écrit à son prospect
ou client comme s’il s’adressait à Homer Simpson, comme si ledit client n’avait qu’un neurone actif !

Je choisis de m’adresser à vos cellules grises et postule, au contraire, que vous les avez nombreuses ????

Mon ami Pierre Dechamps, chuchoteur, me raconte une leçon donnée à des jeunes qui
apprennent à créer un partenariat avec un cheval, à communiquer avec lui, à développer leur contrôle de soi.

 

Lors d’un exercice, une jeune fille attend à côté de son cheval.

– Tu as fini, demande Pierre.

– Oui répond la jeune fille, je l’ai fait 2 fois déjà.

– Tu en as de la chance. Moi, ça fait 30 ans que je pratique cet exercice et je ne le maîtrise pas encore.

Tout est dit. Et ce tout est très typique de l’époque : vite passer à autre chose. Fragmenter, morceler, saucissonner.

 

Et vous, y-a-t-il des activités que vous creusez en profondeur ? Sans relâche. Inlassablement.
Remettez-vous 100 fois l’ouvrage sur le métier ou faites-vous partie de ceux qui veulent tout tout de suite et décrètent très vite (trop) qu’ils ont fait le tour d’une activité ? Qui picorent, se dispersent ?

Il y a un moment où la dispersion est bienvenue, presque nécessaire. Utile en tout cas. Même à la planète. J’y reviens.

Avant ce moment particulier, se disperser, morceler, fractionner, c’est se donner l’illusion de vivre plus, d’être sur tous les fronts, de ne rien rater.

Or, et là est le hic : le touche-à-tout est un bon à rien. Définitivement. Il n’est pas vivant. Pas vraiment. Il traverse la vie. Il s’en acquitte.

Il survole, il effleure, il batifole.

Il a tout vu mais n’a rien regardé.
Il a tout entendu mais n’a rien écouté.
Il a tout touché mais jamais tressailli.
Il a tout humé mais n’a rien senti.
Il a tout goûté mais n’a rien savouré.

Et il proclame, fier : « On n’va quand même pas s’prendre la tête hein !? »
Surtout quand il s’enfile une médiocrité télévisuelle ou un article relatant les frasques d’une star (ça doit le rassurer de n’en pas être une).

Il pense qu’il pense.

Sur Facebook, il like les citations qui rendent « intelligent ».

S’il veut vous faire plaisir le jour de votre anniversaire, il pose une main sur votre épaule, darde son regard dans le vôtre et, solennel, y va de cette lumineuse saillie (verbale) :
« Surtout, reste qui tu es. Ne change pas. Ne change rien. »

L’illusion de profondeur est parfaite… mais qu’est-ce que c’est pauvre et niais et nigaud.

Si si, surtout CHANGEZ. Ne restez pas comme vous êtes.

« Un homme, a dit Héraclite, ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. »

Que vous le vouliez ou non, vous changerez donc. Autant canaliser ce changement.
Viser l’excellence. Se dépasser. Se surpasser. Tendre vers ça… tendre en tout cas.

Être superficiel, c’est ne s’intéresser qu’à la surface.
Être superficiel, c’est être médiocre.

Où que tu sois, creuse profondément dit Nietzsche dans « Le gai savoir », à tes pieds se trouve la source.

Nous sommes tous bien plus souvent superficiels et médiocres que profonds et intelligents.

Dans mon métier de formateur et de coach, nombreux sont les exemples de personnes qui cherchent LA formation qui leur permettra, en un temps record et sans effort, de vivre de leurs rentes aux Bahamas.

Comme cette formation n’existe pas, ils passent d’un formateur à l’autre, d’un coach à l’autre, d’un gourou à l’autre.

Ils ne vont au fond de rien si ce n’est de leur déception.

S’ils savaient que la procrastination est aussi coûteuse en temps et énergie que l’action.
S’ils savaient qu’ils vont mourir. Certes, il se savent mortels mais ignorent qu’ils vont mourir.

Leur comportement ne pourrait d’ailleurs se justifier que par-là : l’immortalité.
En-dessous de ça, superficialité et médiocrité ne sont simplement pas admissibles.

Et que l’on ne me ressasse pas que l’imbécile, justement, est le plus heureux. Fadaises.

L’imbécile ne jubile pas. Le sage, si. L’imbécile ne s’émerveille pas. Le sage, si.

Mais mazette, imaginez Monsieur et Mme Médiocre tout d’un coup décidés à mettre la
même énergie à creuser profondément qu’à liker, commenter et partager sur Facebook ?

Eux qui n’ont ni le temps de pratiquer un sport, ni celui de lire, ni de se former,
imaginez ce qu’ils deviendraient s’ils étaient OBSEDES !

Car les grandes vies, les grands destins, de ces destins qui chamboulent la planète des hommes, sont l’apanage de personnes obsédées.

Elles creusent leur sillon.
La profondeur est là. Uniquement, exclusivement là.

Comme Elon Musk.
Comme Martin Luther King.
Comme Gandhi.
Comme Ronaldo.
Comme Yves Saint Laurent.
Comme votre voisine peut-être ou votre arrière-grand-père… ou vous ?

On peut creuser son sillon de façon moins spectaculaire qu’Elon Musk, à une échelle moindre, avec un cercle d’influence moindre. Mais moindre ne signifie pas sans impact.

Superficialité ou profondeur en amitié : avez-vous une multitude de bons copains et/ou quelques amis qui, comme dirait Aristote, se comptent moins dans la vie que les doigts d’une main… et vous rendent meilleur ?

Superficialité ou profondeur dans votre métier : vous enorgueillissez-vous d’être polyvalent ou a contrario, êtes-vous fier d’être un expert ? D’être pointu ? D’être une pointure ?

Et si, en 2020, vous décidiez d’un sillon à creuser. Quels que soient la matière, le thème, le champ ?
Et si, en 2020, vous arrêtiez – si c’est toutefois le cas – de picorer pour nourrir une saine obsession ?

C’est ce que nous devons à la communauté : exploiter notre talent ultime. L’exploiter jusque dans ses tréfonds. Pour le bien commun.

Alors, quand la dispersion est-elle de bon ton ?
Après notre incinération pardi ! Il n’y aura plus rien à creuser. Pas même la terre.

Creusez votre sillon, creusez-le jusqu’à votre dernier souffle.
Alors, vous Volerez avec les Aigles.

 

Ps : à la Eagle Academy, notre obsession est de vous élever. De vous offrir profondeur et excellence.
C’est à la fois une obsession et une intention. J’espère que parfois, nous touchons au but… parfois…

Si vous voulez, par exemple, être formé au Neuromarketing par Romain Bouvet,
un Eagle Coach hors de toute norme, cliquez ici !

Dès le mois de mars, nous ouvrons la 3e édition de l’Executive Master en Neuromarketing !

Vous y apprendrez, en profondeur ( ???? ) :

– À élaborer une stratégie digitale imparable

– À maîtriser LE script de vente parfait, au téléphone ou en face-à-face.

Le bon lien est ici : https://eagleacademy.be/emn-candidature

 

Le meilleur conseil que j’aie jamais reçu…

Pour vous souhaiter une magnifique, une merveilleuse,
une enivrante année 2020, je vous offre un conseil.

Il n’est pas de moi.

Il est de Stephen Covey.

Dans mon monde, ce monsieur est une référence, souvent LA référence.

Il a écrit des best-sellers, dont le fameux :
« Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent »

Il a écrit des centaines, des milliers de pages.

Il a proposé des dizaines de stratégies.

Il a offert des myriades de conseils.

Un jour, on lui a demandé quel conseil il donnerait s’il devait n’en donner qu’un seul.

Sa réponse fut lumineuse. Définitive.

« Seek first to understand. »

« Cherchez d’abord à comprendre. »


Cherchez d’abord à comprendre l’autre, même voire surtout, si vous êtes en conflit.

Cherchez d’abord à comprendre votre marché avant d’élaborer un produit nouveau.

Cherchez d’abord à comprendre !

Comprendre qui l’on est, scruter son cœur, sonder ses propres intentions, cerner son propre désir.

Je vous souhaite ça : chercher à comprendre. Je vous le souhaite ardemment.

Et si vous avez besoin d’être accompagné dans cette démarche,
écrivez-moi à fabian@eagleacademy.be

Je vous aiderai.

Bon Vol avec les Aigles.

 

Ps : Vous voulez apprendre à vous organiser et à être extrêmement productif et efficient, pour travailler moins ?
Vous voulez dominer votre marché et distancer définitivement vos concurrents, pour gagner plus ?

Alors cliquez ici : https://eagleacademy.be/formations/business-marketing-development/marketing-mastery-destination-profits/

Marketing Mastery : Destination Profits ! redémarre à Tournai (Kain) et Namur (Loyers) en janvier.

Toutes les infos sont ici !

 

« Salut Fabian.
Juste un petit coucou en passant pour te dire Bonjour et Merci ????
L’heure est bientôt au bilan … mais maintenant comme on mesure, plus besoin de l’attendre pour avoir une idée des résultats !
Depuis presque 7 mois nous enregistrons une augmentation de 33% de notre CA ! Avec des pointes à 42% sur des événements comme Halloween ou Saint Nicolas.
Nous avons également augmenté nos marges et diminué nos frais.
Tout cela nous a permis de régler des dettes qui nous collaient aux baskets et de réaliser 15.000€ d’investissements que nous ne parvenions pas à faire !
Alors pour tout cela merci car nous devons ce succès à la Eagle Academy !
Au plaisir de te voir bientôt. »
Renato Flamini, confiserie L’Atelier de la Gourmandise, Tournai