Avez-vous des réflexes de limace ?

Si vous vous entendez dire que ça y est, c’est définitif, dès le 2 janvier,
vous arrêtez le sucre et vous remettez (pour la énième fois) au sport…
… vous avez un réflexe de limace.

Si vous décrétez qu’une série télévisée addictive vous fait du bien, que vous avez ABSOLUMENT besoin
de reposer vos neurones et qu’un bon livre, c’est super… une autre fois…
… vous avez un réflexe de limace.

Si quand la situation se dégrade, vous clamez que « boh ça va d’aller hein »,
sans même esquisser l’ombre d’un soupçon de solution, c’est un vœu pieux et…
… vous avez un réflexe de limace.

Si, face au repas gargantuesque, vous pérorez qu’ « on a quand même le droit de s’faire plaisir, non ? »,
tout en vous touchant le ventre déjà tendu (les zakouskis sont passés par là)…
… vous avez un réflexe de limace.

Si vous parvenez à vous convaincre que vous avez bien mérité une semaine au soleil
ou 4 jours à Las Vegas, ou un pass à Tomorroland tellement vous avez trimé…
… mais qu’une formation pour vous développer, grandir, vous élever,
vous dépasser, vous surpasser, exploiter pleinement vos talents…
… c’est trop cher payé…
… vous avez un réflexe de limace.

Un Aigle agit. Tout de suite. Vitesse extrême de mise en œuvre.
Un Aigle se nourrit, de séries télévisées peut-être, sans doute, mais de bons livres surtout.
Un Aigle se souvient de POURQUOI il fait ce qu’il fait et se focalise sur son objectif. Il a confiance en son action.
Un Aigle ne se camoufle pas derrière de pseudo-excuses. Il assume ses choix, ses décisions, ses faiblesses.
Un Aigle se forme. Sans cesse. S’il s’offre un pass à Tomorrowland, c’est sa récompense.

Qui suis-je pour écrire tout ça ? Pour vous donner la leçon ?

J’avoue… la leçon, je me l’adresse aussi… surtout. Voler avec les Aigles est une métaphore
qui me porte et me coûte. Ce n’est pas gratuit. Je veux tendre vers ça. J’en suis loin encore.

Alors, n’attendons pas le 2 janvier pour de sacro-saintes résolutions à la c…
Volons Haut MAINTENANT.

Bon Vol !

 

 

2 Commentaires sur “Avez-vous des réflexes de limace ?

  1. Veri Marco says:

    C’est vrai que pour progresser il faut travailler, que le succès peut aussi être le fruit du hasard, mais il vient surtout parce qu’on est attentif à saisir l’opportunité qui se transformera en succès.
    Les conseils reçus de personnes qui ont la capacité d’extraire l’essentiel d’une matière pour la restiuer dans le seul but d’améliorer la situation es autres sont toujours les bienvenus.

  2. Emmanuelle says:

    Merci pour ce beau rappel Fabian🙂
    La limace qui sommeille est toujours prête à surgir tel un monstre baveux et collant (c’est résistant une limace)
    Allez hop un bon ebook et les ailes poussent
    Merci 🙂

Répondre à Emmanuelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *